AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chroniques zanariennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kim
¦ Designeuse - Truc qui traîne
avatar

Nombre de messages : 315
Age : 24
P\'tit mot : P'tit test xD
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Chroniques zanariennes   Jeu 31 Juil - 14:28

- CHRONIQUE ZANARIENNE du MAL n°1 -



>> Le Commencement <<




~ INTRODUCTION & PRESENTATION ~




    Approchez donc, jeunes et vieux gens… Approchez donc et posez-vous quelques instants pour écouter ce que je vais vous conter. Ouvrez bien grand vos oreilles, et laissez-vous donc emporter par les aventures des Bannis et des Démons dans le monde de Zanar, sur le Continent Mutant…

    Mais avant d’aller plus loin, laissez-moi vous donner quelques précisions. En ce temps-là, Zanar était une terre ensanglantée. Pardon ? Ne me regardez pas comme ça avec ces yeux de merlans frit ! Je disais donc, Zanar était une terre ensanglantée par les batailles incessantes que se livraient les deux partis de ce monde fantastique, les Humains et les Mutants. Les Humains étaient soutenus par les Juges et les Anges, tandis que les Démons et les Bannis apportaient leur aide aux Mutants, rendant ainsi le conflit millénaire.
    Toutefois, en plus de se battre, les deux camps bien distincts de Zanar se mirent à la recherche des Esprits invoqués par les chefs des quatre races 1 500 ans auparavant.

    Des groupes se formèrent donc de chaque côté, chacun tentant de retrouver ces fameux Esprits. Bien sûr, beaucoup avaient essayé, et beaucoup avaient échoué. Et pourquoi eux, me dites-vous ? Et bien, ne soyez donc pas si impatients ! Vous le verrez bien au fil de l’histoire. En tout cas, si ces groupes ont pu réussir, c’était peut-être parce qu’ils possédaient quelque chose de spécial… Mais vous savez, dans les histoires, tout ne peut être su, même si mon rôle est d’éclairer votre lanterne sur la majeure partie des points dont il est question. Ah, mais trêve de bavardage !
    Pour ma part, je vais vous parler que de ceux que l’on nommait les Démons et les Bannis, en d’autres termes, les combattants du Mal. Ces gens-là ne se connaissaient ni en noir ni en blanc avant de se rencontrer. En effet, chacun d’entre eux passa séparément devant celle que l’on nomme l’Oracle des Prophéties, l’être le plus sage et le plus cultivé de Zanar. C’est suite aux ordres donnés par cette dernière que la première rencontre eu lieu, au Château Démoniaque.


    Ah, mais tout d’abord, penchons-nous un peu plus sur les différents protagonistes de cette histoire. Comme dit plus tôt, ils étaient soit Démon ou Banni, et avaient tous plus ou moins une particularité… Passons aux choses explicites. Voici donc une présentation sommaire de chacun d’entre eux :

  • Argentine Valentine, une Bannie à l’apparence juvénile, aux cheveux châtain mais possédant des yeux vides d’expression, en raison de son handicap qui n’est nul autre que la cécité. Télépathe, elle peut voir le monde qui l’entoure par l’intermédiaire des yeux de son chat noir, Solendum.
    Ancienne Ange, ses ailes lui ont été arrachées suite à son procès pour avoir tué toute sa famille et brûlé son village, la jeune fille ayant réalisé que le monde la rejetait à cause de son handicap.
    C’est armée d’une épée à double lame qu’elle a volée chez le forgeron de son village qu’Argentine se lance dans la quête dont il est question.

  • Vincent Valentine, un Démon froid et taciturne à la chevelure d’ébène, qui n’a aucun lien de parenté avec Argentine. Son pouvoir lui permet de planer et de se mouvoir à une grande vitesse, et il possède un revolver à triple canon répondant au nom de Cerbère, tout comme son familier, un chien à trois têtes.
    Démon talentueux, Vincent quitta ses proches suite à la dégradation des liens familiaux. Pendant trois années, il s’entraîna au fin fond des Enfers, mais lorsqu’il revint chez lui en apprenant que la guerre était parvenue jusqu’à cet endroit, il ne retrouva que les cadavres des membres de sa famille et les ruines de sa maison. De ce fait, la haine qu’il éprouve envers les Anges et les Humains est plutôt conséquente. Par ailleurs, le seul Ange qu’il ait épargné répondait au nom de Tsukuyomi Kurosaki. Toutefois, il croyait l’avoir laissé à moitié mort à la merci d’un loup, mais cet Ange se révèle être toujours en vie…

  • Doriak Horkost, Démon au visage dur, aux cheveux et yeux blancs neige, ayant la possibilité de courir aussi vite que la lumière durant quelques minutes. Il aime être le chef, ce qui n’est pas pour plaire à certains membres du groupes, et est toujours accompagné de son fidèle pégase noir, Toriniak, que lui a confié son grand-père lorsqu’il eut achevé son entraînement.
    Petit-fils de l’un des meilleurs instructeurs du monde démoniaque, Doriak eut droit à un entraînement rude, qui fut toutefois interrompu par l’arrivée d’un autre Démon dans la vie de son grand-père. Cet autre Démon reçut lui aussi l’enseignement d’Eikumô, le grand-père de Doriak, tandis que l’apprentissage de Doriak était délaissé. De ce fait, ce dernier considère ce nouveau venu, qui n’était nul autre que Nexarius Aa’rthel, maintenant souverain des Démons, comme son éternel rival. Après le départ de ce dernier, Doriak put reprendre son entraînement, et, lorsqu’il l’eut achevé, il partit pour une vie d’aventure, durant laquelle il tua, sans le savoir, le maître de l’Ange Wisdomen Jeod.

  • Shad Hadjumir, Démon de son état, ayant la faculté de manipuler les ombres et possédant l’épée de l’ombre, une arme meurtrière. Cet être à la chevelure sombre éprouve une grande crainte à l’égard du feu et une grande haine à l’égard des êtres du Bien.
    Il cherche à trouver celui qui a mit le feu à sa maison afin de venger ses proches qui ont péri dans l’incendie, étant devenu depuis ce jour un Démon haineux et impitoyable, cachant sous un masque les brûlures qui lui ont été causées dans l’incendie.

  • Jack Nydyhar, un Banni à la chevelure d’ébène et armé d’un arc, ayant la capacité d’allumer le feu par la pensées. Cet homme puissant et rusé est toujours accompagné de Chen, son chien-loup.
    Attiré dès son plus jeune âge par la violence et le sang en dépit de sa naissance dans le camp du Bien, Jack rejoignit très tôt une bande de malfrats commettants vols et crimes allant à l’encontre de la morale humaine. Il fut arrêté par les Juges à l’âge de 25 ans puis emprisonné aux côté d’un Banni qui prit le plaisir d’entretenir la flamme de haine que possédait Jack à l’égard des Juges. Après six ans d’emprisonnement, Jack parvint à s’enfuir de sa cellule et rejoignit les Bannis, souhaitant de tout son cœur l’anéantissement des Juges.

  • Kaze Uwachi, un Banni illusionniste dont l’attitude est hautaine et méprisante. C’est son regard virant du bleu au noir le plus profond qui a le pouvoir de vous plonger dans des illusions les plus trompeuses. Ce jeune aux cheveux noirs de jais peut vous paraître séduisant, mais se fier uniquement au physique serait trompeur…
    En effet, Kaze fut élevé durement en tant que fils d’une famille d’assassins réputés. Toutefois, ses parents moururent sous la lame de son frère fou, Ikai. Après avoir vécu quelques années avec son frère cadet, ce dernier tenta de le tuer, mais Kaze réussit à s’enfuir de sa maison. Par la suite, le Banni vécut dans le sang et dans le crime, son unique but étant de se venger de son frère. Mais lorsqu’il retrouva celui-ci, Ikai transmit à son cadet une malédiction qui se transmettait de génération en génération chez les Uwachi. Toutefois, Kaze réussit à tuer son frère, même si il était condamné à vivre par la suite à l’écart de la population…

  • Frayze DesChamps, une petite Bannie craintive, aux longs cheveux noirs et vêtue d’une simple robe. Son pouvoir lui permet de faire pousser des fleurs ou des plantes sur le sol qui peuvent avoir ou non certaine propriétés.
    Après avoir perdu ses parents qui servirent de repas à quelques requins, l’enfant fut recueillie par une Démone propriétaire d’un zoo, qui rêvait d’avoir un enfant et qui éprouvait de la crainte envers les hommes suite à ses deux mariages catastrophiques, le premier étant avec un homme qui la battait et le second avec un amoureux de la nature. La jeune Frayze grandit donc dans l’environnement peu commun qu’était le zoo de sa mère adoptive, jusqu’au jour où les Anges attaquèrent l’endroit et que Frayze alla se perdre dans un endroit inconnu en espérant pouvoir retrouver sa mouette qui s’était enfuie…

  • Moadheeb, Ange déchu à la musculature imposante et possédant le don de faire apparaître et disparaître son arme, Vengeance, grâce à sa colère. Cet homme éprouve une grande haine envers les Anges qu’il a trahis pour obtenir sa liberté. En effet, Moadheeb fut membre de l’armée angélique, en tant que caporal de l’armée terrestre. Toutefois, en tant que tel, il se posait des questions sur l’origine de la guerre et sur ceux qui étaient le plus en tort dans le conflit. Il trouva la réponse à sa question lorsqu’un jour, il fut grièvement blessé au cours d’un conflit et laissé pour mort. Une jeune fille appartenant au camp du Mal le recueillit donc, soignant ses blessures. Devant les actes de cette jeune fille, Moadheeb jugea que les Humains et les Anges étaient en tort et renonça donc à son statut d’Ange, trahissant les siens, pour obtenir sa liberté. Depuis, il voyage en compagnie de Meebo, une petite créature qui représente en fait une partie de son âme.

  • Isa Daavil, Démone aux yeux bleu-gris et aux cheveux noirs de jais, ayant une carrure svelte et renfermée sur elle-même. Combattant à l’aide d’un poignard au manche argenté légué par son père, elle ne possède aucun pouvoir spécifique.
    Cette jeune Démone a grandi dans un endroit perdu de l’Enfer et a perdu sa mère très tôt qui lui légua un collier blanc orné d’un pendentif de saphir avant son départ définitif de la vie d’Isa. Par la suite, elle perdit aussi son père qui mourut lors d’un assaut angélique. Ce dernier lui offrit en dernier cadeau son poignard au manche en argent ciselé, dont Isa se sert à présent pour combattre.

  • Kisume Mia, Ange déchue à la beauté trompeuse, à l’œil gauche aveugle et accompagnée d’une panthère répondant au nom d’Ankoku. Elle ne possède aucun pouvoir mais en acquérra peut-être plus tard, et se bat à l’aide d’une épée légère nommée Plume.
    Fille d’une famille noble, l’Ange Mia grandit cloîtrée dans sa maison, jusqu’au jour où elle rencontra le grand amour. Toutefois, cet amour n’était que chimère, ne servant que d’amusement à ses parents et à son prétendu amant. Ainsi, elle tua son père et sa mère pour se venger, mais elle perdit son œil gauche en tentant d’éliminer son amant qu’elle recherche toujours à présent.

  • Ichimaru Gin, Banni de son état, armé d’un katana se mélangeant à l’énergie de son possesseur et possédant le pouvoir de se mouvoir à une vitesse éclair. Ce jeune homme au teint pâle possède une attitude nonchalante qui peut virer à l’irrespect des autres.
    Gin n’est autre que la réincarnation du loup-démon Komori, qui terrorisait un petit village avant la naissance du Banni. Les villageois repérèrent bien vite la nature du jeune homme et l’exclurent du village. Suite à cela, la conscience du loup-démon se réveilla en lui et ils conclurent un marché, Gin devant détruire son propre village en échange de la puissance du loup-démon. Ceci fait, le jeune homme s’empara d’un katana qui affaiblissait le loup-démon, empêchant ainsi celui-ci de prendre le dessus sur sa conscience.

  • Kyussider, Démon blond au teint hâlé possédant le don de télékinésie ainsi qu’une épée dotée d’une âme propre pouvant posséder son porteur. Ce Démon au caractère plutôt ambivalent peut se montrer en tant qu’être cruel et sadique, mais aussi en tant que compagnon loyal.
    Après avoir massacré et brûlé un village entier en étant possédé par son épée, Kyussider dut accepter comme il se le devait sa condition de Démon cruel et destructeur, bien qu’il essaye quelque
    part de refouler cette nature.

  • Iz’Aurora Hyôga, Banni capable de contrôler le temps, accompagné d’un aigle nommé Camus et se battant avec un sabre n’obéissant qu’à lui. Cet homme aux cheveux blancs et aux yeux bleus est un coureur de jupons qui peut s’avérer être parfois sadique et cruel, en tant qu’homme plein de contradictions.
    Soldat engagé dans l’armée de Kosetsu, Hyôga rencontra l’amour de sa vie et vécut le bonheur. Toutefois, son amante décéda d’une maladie grave, et le Banni fit tout pour la faire revenir à la vie. Ainsi, il donna la moitié de son cœur à celle qu’il avait aimé, se servant de la magie norie pour la faire revenir dans le monde des vivants. Cependant, seul le corps revint à la vie, l’âme l’ayant désertée. Hyôga scella donc le corps de sa femme dans un cercueil et partit à la recherche d’un Ange ayant le pouvoir e faire revenir l’âme de sa bien-aimée…





Écoutez donc, admirez donc les actions et faits que ces gens ont accomplis…


_________________




Feyd Yul Svent, Tiregan niveau 0:
 


Dernière édition par Kim le Mer 24 Sep - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://testdesign.highforum.net
Kim
¦ Designeuse - Truc qui traîne
avatar

Nombre de messages : 315
Age : 24
P\'tit mot : P'tit test xD
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Chroniques zanariennes   Ven 1 Aoû - 11:49

- CHRONIQUE ZANARIENNE du MAL n°1 -


>> Le Commencement <<



~ CHAPITRE 1 ~


> Liens forgés <



    C’est au château démoniaque que tout commença. La première à arriver fut Argentine Valentine, accompagnée de Solendum, son chat. Vincent Valentine arriva à son tour, mettant fin au sommeil de la jeune Bannie. A peine eurent-ils le temps d’échanger quelques mots que Doriak Horkost et Shad Hadjumir arrivèrent chacun à leur tour. Les présentations furent rapides, et un froid planait entre les différents protagonistes, qui n’étaient visiblement pas satisfaits de leur rencontre.
    Ainsi, ils restèrent pendant quelques instants à attendre dans le hall du Château Démoniaque, supposant que leur chef, Nexarius Aa’rthel, n’allait pas tarder à arriver.
    Toutefois, l’attente silencieuse n’étant guère la tasse de thé de nos compagnons, ils commencèrent bien vite à faire quelques démonstrations de leur pouvoirs. Ainsi, ils apprirent que Shad savait contrôler les ombres et qu’Argentine était télépathe et aveugle. Ne tenant pas en place, Vincent sortit s’entraîner dans la cours du château, suivi par Doriak et Argentine qui firent de même.
    Finalement, Doriak appela son fidèle Toriniak pour aller faire un tour dans les plaines environnantes, Nexarius Aa’rthel n’ayant pas pointé le bout de son nez.

    Je vous laisse imaginer la surprise de Doriak lorsqu’il rencontra dans les plaines une Ange répondant au nom d’Alana Marshall… Toutefois, il décida de l’épargner après avoir échangé quelques mots avec elle, puis il retourna retrouver ses compagnons au château.

    Quand il revint, Vincent était parti faire un tour avec son chien Cerbère, tandis qu’Argentine était restée là, rêveuse. Il reporta donc sa découverte à la jeune Bannie, puis s’engouffra dans le château pour laisser Argentine seule. Cette dernière réagit violemment à l’évocation de l’être céleste et poussa un cri de rage, alertant inutilement Doriak qui revint immédiatement auprès d’elle. Suite à ce pteit incident, il proposa à la jeune fille de faire un tour sur le dos de Toriniak pour surveiller les environs grâce au don de la jeune Bannie. Cette dernière accepta et ils se retrouvèrent donc à voler dans les cieux quelques instants plus tard, tandis que Shad revenait dans la cour du château pour s’entraîner à son tour.
    Doriak et Argentine finirent par revenir suite à la découverte d’un intrus pénétrant dans l’édifice. Cet intrus n’était nul autre que Jack, qui rejoignit le groupe suite à une proposition faite par Doriak. Vincent étant revenu, le maître de Toriniak décida de révéler au reste du groupe le fait qu’il ait rencontré une Ange dans les plaines environnantes. Réagissant au quart de tour, Vincent voulut aller à l’encontre de cet ennemi potentiel, laissant derrière lui Jack, Argentine et Doriak. Cependant, ce dernier jugea que l’action de Vincent était trop irréfléchie, et il décida donc de le suivre pour l’arrêter.

    ~ # ~ # ~ # ~


    Ola, je vous vois donc emballés par ce récit… Mmm, on dirait que certains d’entre vous sont sceptiques quant à l’avenir de ce groupe. Eh, ne soyez pas si impatients !
    Pardon ? Que je continue ? Cette jeunesse est décidément très impatiente… Mmm ? Comment ? Les autres aussi ? D’accord, d’accord. Je continue, mais ne vous avisez pas de m’interrompre en cours de route. Hep là-bas ! On se réveille !

    ~ # ~ # ~ # ~


    Vincent et Doriak laissèrent donc Argentine seule, Shad et Jack ayant mystérieusement disparu dans l’un des coins du Château Démoniaque… Le Démon à la chevelure d’ébène fut bien vite rattrpé par son semblable, qui ne manqua pas de le sermonner sur son imprudence et sur sa conduite un peu trop impulsive. La conversation tourna rapidement au vinaigre, et les armes furent sorties, sans toutefois se confronter. En effet, ils furent interrompus par Argentine qui lança un appel télépathique à Doriak depuis le château, lui signalant qu’elle avait un problème… N’attendant pas une seconde de plus, Doriak enfourcha Toriniak et se précipita au château, précisant au passage à Vincent que leur compagne Bannie avait besoin d’aide.

    Toutefois, Vincent rencontra un petit imprévu, et nous avons donc là deux actions se déroulant simultanément.

    D’un côté, Doriak rejoignit Argentine au château, qui faisait face à un inconnu qui répondait au nom de Kaze. Ce dernier jaugea rapidement ses camarades du regard, puis, après avoir volé l’épée de Doriak à l’aide de son pouvoir, il décréta que ses futurs compagnons étaient indignes de sa présence, et décida donc de quitter les lieux après avoir rendu l’épée volée à son propriétaire.

    De l’autre côté, la jeune Frayze fit son apparition, poursuivie par ce qui semblait être un amas de cadavres vivant. Sa course s’acheva lorsqu’elle arriva auprès de Vincent en lui criant de fuir, le Démon attrapant la petite Bannie par le bras et s’envolant vers le château, toujours poursuivi par l’amas de cadavres ambulant.

    C’est donc poursuivis par un l’amas de cadavres en question que Vincent et Frayze rejoignirent Doriak et Argentine présents à l’entrée du château. S’ensuivit un bref combat durant lequel Frayze déchira malencontreusement l’habit de Vincent, révélant aux yeux de tous un corps bien bâti, qui ne laissa pas indifférent le monstre que le groupe combattait. La créature décida donc sans plus de cérémonie de s’emparer de Vincent et de le ramener dans son nid, ayant fait sa trouvaille de la journée… Voire de plusieurs jours. Le reste du groupe se lança donc à la poursuite du monstre, espérant ainsi sauver leur compagnon.

    ~ # ~ # ~ # ~


    Vous vouliez de l’action, non ? Bon, bah vous voilà servi. Mais quand même, il n’y a pas que ça qui compte dans la vie, vous savez… Réfléchir est un sport tout aussi intéressant.
    Mmm ? La suite ? Ah oui, pardon, je m’égare… Mais n’oubliez pas de prêter attention à mes conseils, cela pourrait vous être utile, jeune impétueux que vous êtes… Oui, oui, calmez-vous, je continue.

    ~ # ~ # ~ # ~


    Frayze fut la première à réagir. Elle parvint à rattraper le monstre qui avait été blessé durant le court affrontement et s’agrippa tant bien que mal à la créature constitué de restes humains, mutants, démoniaques et angéliques, et étant dotée de six têtes. Suivirent Doriak qui fit appel à Toriniak, Argentine et Solendum, qui, eux, n’avaient que leur propre pieds pour suivre le monstre. Toutefois, ces trois derniers laissèrent au monstre prendre de l’avance pour établir un plan d’action, tandis que Vincent ne voyait d’autre solution que celle d’attendre que le monstre arrive à son nid. Doriak et Argentine mirent au point un plan relativement simple, même si Vincent ne désirait pas l’aide de ses compagnons. Le Démon à la chevelure d’ébène s’était d’ailleurs mis à discuter avec son ravisseur, arrivant à négocier le fait qu’il le repose à terre. Continuant sur sa lancée, le Démon négocia sa liberté et celle de Frayze contre un nom, qui fut finalement choisi par Frayze, et qui n’était nul autre qu’Adorable. Ainsi, Vincent fut libre de ses mouvements, Frayze fut projetée contre un mur par la créature, visiblement jalouse de la petite Bannie. Cette dernière récolta d’ailleurs quelques blessures au passage mais fut finalement en sécurité auprès de Vincent.

    Mais… Oui, il y a un mais, puisque les choses ne marchent jamais parfaitement. Vous n’avez pas oublié Doriak et Argentine, j’espère. Ces deux-là mirent donc leur plan en exécution. Argentine avait la tâche d’attirer l’attention du monstre, tandis que Doriak devait secourir les deux prisonniers. L’aveugle ne fit donc pas dans l’original, et, se mettant à découvert, insulta le monstre de tous les noms, ou presque. Toutefois, il y eut encore un imprévu. En effet, c’est à ce moment-là que Moadheeb choisit de faire son apparition, se posant devant le monstre et demandant à Vincent quelques renseignements sur le château. Cependant, il ne manqua pas au passage de faire une remarque désobligeante sur le physique d’Adorable, qui, se retournant, remarqua que l’Ange en question était plutôt bien bâti. Sans plus de cérémonie encore une fois, le monstre attrapa dans sa main le nouvel arrivant, les têtes de la créature tentant de faire un choix entre Vincent et Moadheeb… jusqu’à ce que ce dernier, agacé par le fait d’être pris pour un jouet, matérialisa son arme et commença à s’attaquer au monstre nommé Adorable, tandis que Meebo, la créature de Moadheeb, supplie Frayze d’intervenir pour arrêter son maître.

    Toutefois, ce ne fut pas Frayze qui intervint, mais Vincent. Celui-ci s’interposa entre Adorable et l’Ange, défendant le monstre et menaçant le nouvel arrivant de son Cerbère. C’est à ce moment-là que Doriak intervint à son tour, surpris par la scène se déroulant devant ses yeux, et demandant des explications à Vincent. Ce dernier convainquit le Démon aux cheveux blancs qu’Adorable n’était pas mauvais dans le fond, et les protagonistes purent donc reporter leur attention sur Moadheeb, qu’ils prenaient pour un ennemi. L’Ange n’attendit pas vraiment que le débât entre Vincent et Doriak soit clos et fondit de nouveau sur Adorable. Cependant, ce dernier asséna un coup à Moadheeb qui le mit hors d’état de nuire, et qui résolut donc l’affaire. Argentine, elle, utilisa son don de Patience pour soigner Solendum, et sombra dans un profond sommeil pour avoir utilisé ainsi son énergie.

    Suite aux propositions de Frayze, le groupe décida de rentrer au Château, Doriak prenant Argentine sur le dos de Toriniak, Vincent transportant Frayze dans ses bras, la jeune Bannie s’étant blessée à la jambe et Adorable gardant prisonnier l’Ange Moadheeb.
    Ainsi, Argentine pourrait prendre du repos, Frayze soigner ses blessures, Vincent recoudre son habit et Doriak interroger Moadheeb.

    ~ # ~ # ~ # ~


    Aha, que d’imprévus mes amis ! Vous ne vous y attendiez pas, hein ? Lesquels d’entre vous avaient oublié Argentine et Doriak lors des négociations de Vincent ? Qui avait prévu que l’Ange Moadheeb débarquerait à ce moment-là ? Haha, je vois qu’il y en a qui sont plus futés que d’autres…
    Arrêtez donc de crier, je ne suis pas sourd ! La suite arrive, jeunes impatients… Mmm ? Il y en a aussi des vieux ? Bah, peu importe.

    ~ # ~ # ~ # ~


    Le groupe arriva donc au château, puis se divisa en trois.

    D’un côté, Frayze et Vincent empruntèrent au hasard un des multiples escaliers, pour se retrouver ainsi devant un grand nombre de porte s’étalant sur un très grand couloir, le Démon portant toujours la jeune Bannie dans ses bras. S’approchant au hasard de la première porte, les deux compagnons découvrirent une salle qui devait servir à la torture ou aux expériences sur les Humains ou les Anges. Retentant leur chance, ils tombèrent sur une salle contenant un miroir ne reflétant rien. La dernière tentative fut la bonne, le Démon et la jeune Bannie tombant sur une chambre luxueuse dans laquelle un chat proposait un service cinq étoiles… Ils prirent donc le temps de soigner les blessures de Frayze et de recoudre l’habit de Vincent, chacun s’occupant de l’autre. Ils eurent d’ailleurs l’occasion de se connaître un peu plus, Vincent apprenant les raisons de la venue de Frayze en ces lieux ainsi que son habileté à tuer les combattants du Bien, qui était d’ailleurs quasi-nulle. Mais peu lui importait, visiblement. Tandis que Frayze sombrait dans un sommeil léger, Vincent, obéissant à une intuition, sortit discrètement du château pour se diriger vers la Montagne de l’Oubli.

    D’un autre côté, Doriak emprunta un autre escalier au hasard, transportant toujours Argentine dans ses bras. Arrivé dans une chambre luxueuse, il déposa Argentine sur le lit puis s’installa dans un fauteuil dans lequel il sombra dans un sommeil léger.
    Lorsqu’Argentine se réveilla, elle décida de laisser Doriak prendre du repos et s’éclipsa discrètement faire un tour vers la Montagne de l’Oubli, accompagnée de Solendum.
    Le Démon aux cheveux blancs se réveilla quelques instants plus tard, puis, ayant lu le mot laissé par la Bannie, il décida d’aller s’occuper du cas de Moadheeb, toujours pris pour un ennemi…

    L’Ange déchu était en compagnie d’Adorable, qui ne le lâchait pas d’un pouce, et qui l’avait emmené non loin de la chambre où Argentine et Doriak s’étaient reposés. Ce dernier entra dans la pièce et commença son interrogatoire. Cependant, il fit l’erreur d’affilier Moadheeb aux Anges, et il récolta pour la peine un violent coup de poing de la part du déchu qui n’appréciait guère être comparé aux êtres célestes. S’ensuivirent les explications sur la trahison de Moadheeb, au terme desquels Doriak accueilli le déchu à bras ouverts dans le groupe.
    Toutefois, Shad choisit ce moment pour faire son apparition, et, ne laissant pas le temps à Doriak de lui expliquer quoi que ce soit, il se jeta, lui et son ombre, sur l’Ange déchu, le prenant pour un ennemi. Il s’arrêta cependant à temps en entendant les explications du Démon aux cheveux blancs. Moadheeb quant à lui s’offusqua d’une telle attaque, et, décrétant qu’il n’avait pas sa place dans le groupe, quitta le château, suivi par Doriak qui voulait le rattraper. Ainsi, Shad se retrouva de nouveau seul au château, tandis que le Démon l’Ange déchu prenaient la direction des plaines Sud de Zanar…

    De son côté, lors de sa promenade vers la Montagne de l’Oubli, Argentine se fit agresser par Isa Daavil, qui était beaucoup plus méfiante que nécessaire. Alors que la jeune Bannie fut à deux doigts de se faire trancher la tête par la Démone, Vincent fit son apparition, défendant sa compagne aveugle. Finalement, les choses finirent par se calmer d’elles-mêmes, bien que la méfiance et le dédain restèrent présents dans l’attitude d’Isa. Après quelques explications rapides sur leur présence en ces lieux, Vincent invita la Démone à rejoindre le groupe qui s’était formé du côté du Mal. Malgré sa réticence, Isa finit par accepter la proposition, convaincue par les arguments de Vincent. Ce dernier quant à lui s’empresse d’aller rejoindre Frayze au château, laissant les deux jeunes filles seules dans la Montagne de l’Oubli, les invitant tout de même à rejoindre à leur tour le château. Toutefois, elles restèrent dans la Montagne, ne rejoignant pas le groupe dans la demeure du souverain démoniaque.

    Une fois les habits de Vincent recousus et les blessures de Frayze soignées, le Démon aux regard flamboyant et la petite Bannie retrouvèrent Adorable, seul. Ce dernier leur indiqua où étaient partis Doriak et Moadheeb, et ils se mirent en route pour les retrouver.



Je vois que votre attention se dissipe… Ah ces jeunes ! Comment ? Tout le monde suit ? Mmm, pardon, j’ai dû mal voir. Profitez donc de ma visite chez mon ophtalmologiste pour vous reposer un peu les oreilles… ou pour trépigner sur place en attendant la suite. Oh, ne vous inquiétez pas, je ne serai pas trop long.

Ah d’ailleurs, ma bonté m’oblige à vous révéler le titre du prochain chapitre. « Destins mêlés », si ma mémoire est bonne… Comment ? Vous n’avez pas confiance en moi ?

_________________




Feyd Yul Svent, Tiregan niveau 0:
 


Dernière édition par Kim le Mer 24 Sep - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://testdesign.highforum.net
Kim
¦ Designeuse - Truc qui traîne
avatar

Nombre de messages : 315
Age : 24
P\'tit mot : P'tit test xD
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Chroniques zanariennes   Mer 24 Sep - 17:02

- CHRONIQUE ZANARIENNE du MAL n°1 -


>> Le Commencement <<



~ CHAPITRE 2 ~


> Destins mêlés <


    Me voici, pour votre grand bonheur, de retour, afin que nous poursuivions ce que nous avions entamé. Vous savez, il ne faut jamais faire les choses à moitié… Encore un conseil pour vous autres, membres de la jeune génération. Ah oui, pendant que nous sommes dans la rubriques conseil, par mon immense bonté, je vais vous confier que, chez l’opticien, les lentilles sont en p… Non mais qu’est-ce que j’entends là ? ‘On s’en fiche de ta pauvre vie’ ? Mais quel manque de respect ! Je vous en mettrai bien une. Mais dans mon immense bonté – oui oui, j’ai pris un élixir de bonté quand j’étais jeune – je vais vous conter la suite de l’histoire. Et je vais faire comme si je n’avais pas entendu le ‘et un élixir de modestie, peut-être ?’.

    Ola, j’allais oublier. Vous savez, ma mémoire est légèrement défaillante, alors, ne m’en voulez pas si je ne vous présente que maintenant les protagonistes qui vont intervenir. Oh, et sachez que je procèderai toujours ainsi, à partir de maintenant.

  • Wanijima Akito, jeune Banni influençable, et portant un cache-œil masquant son œil droit la plupart du temps. Il possède le pouvoir de créer des dents de roche à condition que le Banni soit en contact avec un élément terreux.
    Akito, depuis son plus jeune âge, héberge dans son corps l’âme d’un Démon cruel et sanguinaire répondant au nom d’Agito. Ce fut le père même du garçon qui emprisonna le Démon dans le corps de sa femme, qui mourut en transmettant l’âme du Démon à son fils. Mais voyant que le jeune homme était trop faible pour résister à l’emprise d’Akito, le père donna à son fils un cache-œil qui lui permet de changer l’âme qui a un contrôle sur le corps…

  • Irfindikiel Raphaël, Ange déchu repérable grâce à ses ailes noires de jais et son auréole de flamme, accompagné d’un serpent répondant au nom d’Orochi et ayant le pouvoir de générer un écran de noirceur. Se battant à l’aide d’un glaive, ce déchu est têtu comme une mule et tient plus que tout à sa liberté.
    Il a, par ailleurs, quitté les rangs de l’armée angélique pour cette liberté, obéir aux ordre ne lui convenant plus. Toutefois, il ne rejoignit pas non plus l’armée des Bannis et des Démons, considérant que sa situation là-bas serait à peu près la même que dans l’armée angélique, une condition de subordonné. Ainsi, il vagabonde donc par-ci par-là, jugeant que le meilleur moyen de détruire l’humanité étant de le faire de l’intérieur.

  • Farrow Elodie, mi-Démone mi-Ange déchue, possédant un pouvoir qui lui permet de guérir les blessures des autres tout en prenant leur douleur sur sa propre personne. Cette jeune fille aux cheveux noirs de jais et aux yeux bleus comme l’océan se bat à l’aide d’une simple dague mais fait preuve d’une rage incroyable, qu’elle soit au combat ou non, d’ailleurs. Mais ne vous méprenez pas, il peut s’agir d’une compagne douce et gentille, parfois…
    C’est à la naissance de la jeune fille que son père déchut, pas avant. De ce fait, elle possède un côté angélique dans son cœur, et ses ailes ne sont pas totalement noires. Mais sa vision pure du monde fut rejetée par ses géniteurs mêmes, et elle fut forcée de se construire une personnalité digne d’une Démone. C’est en cueillant des plantes pour concevoir du poison qu’elle tombe sur la tour de l’Oracle…

  • Hiroky Joshua, Banni de sa condition, il a la capacité de changer d’apparence, ce qui, toutefois, entraîne des problèmes mentaux chez lui, notamment de la schizophrénie. Il est cependant un très bon combattant, agile, se démenant avec pour seule arme un simple revolver qu’il tient de son ancien frère d’armes.
    En effet, ce dernier était combattant à ses côtés dans l’armée humaine. Lors d’une mission consistant à éliminer un laboratoire d’expérience sur les Humains, Joshua fut capturé et utilisé comme cobaye pour des expériences scientifiques. C’est de là qu’il tient ses pouvoirs de métamorphose qu’il a parfois du mal à contrôler et qui l’empêchèrent de retourner à une vie normale lorsque son ami lui sauva la vie lors d’une seconde attaque contre le laboratoire. Il devint donc Mutant et Banni de surcroît, les Humains ne l’acceptant plus parmi eux…

  • Matsev Zarlien, fils d’un noble Démon, combattant à l’aide d’une double faux de guerre et usant du pouvoir de lévitation. Fourbe et arrogant, ce personnage sombre se dissimule derrière une cape de mage dotée d’une capuche masquant partiellement son visage. Toutefois, on peut percevoir dans ses yeux l’arrogance et le mépris, mais aussi l’intelligence et la fierté.
    Le père de Zarlien fut l’un des seigneurs démons qui répandirent le plus le Mal sur la surface de Zanar. Toutefois, il fut tué par les Anges, attisant la haine du fils Matsev, qui avait et a toujours une forte admiration pour son père. Ainsi, dans l’objectif de succéder à son paternel, il suivit un entraînement, s’initiant à la fois à l’art du combat et à la fois aux sombres abysses stratégiques et fourbes de l’élaboration de plans machiavéliques. Une fois cet entraînement achevé, il captura un hippogriffe du nom de Nijadenn Du puis se lança dans sa grande entreprise d’éradication des êtres du Bien…

  • Inesta Sybelle, Démone accompagnée par sa fidèle panthère noire, Zaphira. Dotée d’une souplesse hors norme, la jeune femme à la longue chevelure d’ébène et au regard mi-gris mi-doré combat à l’aide d’un fleuret, aidée par sa panthère.
    Sœur jumelle de Chris Kovak, Sybelle fut séparé de lui dès sa naissance lorsque les médecins remarquèrent son teint anormalement violet. Tandis qu’elle passait des tests pour déterminer l’origine d’une telle anormalité, son père transforma la mère des deux enfants en chauve-souris et emporta Chris avec lui pour l’élever. La Démone fut donc placée dans un orphelinat, dans lequel elle revint systématiquement après avoir causé des ennuis à ses diverses familles d’accueil, notamment en invitant dans leur maison une jeune panthère noire. Durant ses séjours à l’orphelinat, Sybelle effectuait de petites escapades en compagnie de son frère retrouvé, s’entraînant au combat avec lui. Lorsqu’ils atteignirent l’âge de 19 ans, Chris tua leur père, puis ils partirent à la recherche d’un endroit où vivre. Durant ce petit voyage, Sybelle rencontra de nouveau la panthère noire qui l’avait aidée, et l’animal se décida à la suivre…

  • Kovak Chris, Démon, ayant hérité de son père le pouvoir de faire apparaître une dizaine de Rottweilers à la fois, et combattant à l’aide d’une épée convenant parfaitement à sa force. Ce jeune homme aux yeux bleu-gris et aux cheveux noirs en pointe est accompagné d’une chauve-souris répondant au nom de Zaara, qui est en réalité la mère du Démon, transformée ainsi par le père de Chris.
    Frère jumeau de Sybelle, Chris fut emporté par son père hors de la clinique où sa mère avait accouché après que son paternel métamorphose la jeune femme en chauve-souris. Il fut donc élevé par son père, Démon lâche et avide de pouvoir, cherchant à l’obtenir en obtenant les faveurs des Puissants. Toutefois, ce dernier ignorait l’existence de sa fille, par conséquent, Chris ne put voir sa sœur avant l’âge de neuf ans. En effet, neuf ans atteints, l’enfant se décida à aller à l’encontre de sa sœur lorsque son père avait le dos tourné, se rendant ainsi dans l’orphelinat dans lequel Sybelle ne cessait de s’en aller et de revenir. Ils firent donc connaissance au fil du temps puis commencèrent à apprendre l’art du combat ensemble. C’est à dix-sept ans qu’ils s’offrirent leurs épées respectives, et à dix neuf ans que Chris tua son père et enferma son pouvoir dans un pendentif afin de le réutiliser. Puis il partit avec Sybelle à la recherche d’un endroit où ils pourraient vivre…

  • Versus, Banni de son état, possédant une vitesse supérieure à la normale, combattant à l’aide de deux lames jumelles en acier noir nommées les Valentines et accompagné d’un bête moineau nommé Citron. Ce jeune homme aux yeux rubis et aux cheveux noirs aux reflets bleutés est froid et taciturne, et est, surtout, un guerrier dans l’âme.
    Un vagabond errant recueillit plus ou moins contre son gré l’orphelin qu’était Versus et lui proposa de suivre un dur entraînement afin de s’en débarrasser, l’enfant ne voulant plus lâcher le vieil homme. Le vieil homme était en réalité un Sword-Meïster, l’un de ceux qui reçoivent ce titre par leur excellente maîtrise de l’épée. Ainsi, Versus grandit tout en acquérant une très bonne maîtrise des armes et en prenant goût aux affrontements et aux combats dont il ressortait victorieux. A l’âge de vingt ans, il parvint enfin à vaincre son maître qui lui donna un nom, Versus. Le jeune homme continua à vagabonder seul, enchaînant duels, victoires, et défaites, sa force s’accroissant toujours. Ayant provoqué quelques bains de sang, il fut jugé et banni, mais il ne s’en soucia pas. Son seul rêve était de défier les quatre chefs de Zanar, plus pour le plaisir qu’autre chose…

    ~ # ~ # ~ # ~


Dernière édition par Kim le Mer 24 Sep - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://testdesign.highforum.net
Kim
¦ Designeuse - Truc qui traîne
avatar

Nombre de messages : 315
Age : 24
P\'tit mot : P'tit test xD
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Chroniques zanariennes   Mer 24 Sep - 17:05

    Abordons la suite sous un différent point de vue, voulez-vous ?

    La belle Mia, que je vous ai présentée plus tôt, se rendit dans les plaines de Zanar Sud suite aux directives de l’Oracle, utilisant le moyen peu commun de transport qu’est sa panthère. Tombant sur l’endroit désert, elle se décide à piquer un petit somme, tout en maugréant contre l’Oracle qui l’aurait soi-disant faite venir pour rien. Toutefois, elle ne dut pas attendre longtemps pour qu’une autre personne arrive d’une manière peu recommandée, surprenant la jeune fille par un salut familier, et la tirant de son sommeil. Le jeune Banni, répondant au nom de Gin qui fut vite envoyé dans les roses par l’Ange déchue, par une gifle violente. C’est ce moment-là que Moadheeb choisi, ayant quitté le château démoniaque, pour arrêter son vol et observer de haut les deux personnes qui lui étaient inconnues. Pour ne pas arrêter le festival des personnages connus, Doriak arriva à sa suite, s’empressant de prévenir l’Ange déchue et le Banni que Moadheeb, qui s’était approché, n’était pas un ennemi du Mal afin d’éviter une réaction similaire à celle de Shad dans le château. Peine à moitié perdue puisque la panthère de Mia, Ankoku, n’en fit qu’à sa tête et sauta sans plus de cérémonies sur Moadheeb, et non pas dans le but de lui faire des câlins, vous pouvez me croire. Même le cri poussé par Kyussider qui venait d’arriver et qui demandait en quelques mots de cesser cet affrontement futile n’eut aucun effet sur l’animal, qui, de toute façon, était déjà élancé. Doriak ne pouvant intervenir directement, il se contenta de demander des informations sur à Kyussider qui lui répondit sans réel problème, sur son identité et leur mission commune.

    De son côté, Mia intervint de justesse, interceptant le félin avant qu’il ne blesse Moadheeb qui ne pouvait se défendre sans rage. Suivit une réflexion interne de la part de la déchue qui finit par décider que ses interlocuteurs ne méritaient pas qu’elle reste en leur compagnie. Ainsi, elle annonça son départ par quelques coups de griffes de la part d’Ankoku et tourna le dos au groupe, préférant la solitude et ne prêtant aucunement attention aux reproches de Doriak. Toutefois, elle fut retenue par une exclamation de la part de Moadheeb qui finit par retrouver dans sa mémoire l’identité de sa semblable. Cette dernière en devint presque agressive, et Kyussider, vexé par le fait que personne ne tienne en compte ses reproches quitta l’endroit, tandis que Doriak assurait Moadheeb de son soutien. Cependant, il n’y eut pas d’affrontements et l’Ange déchu se contenta de révéler son ancien grade dans l’armée angélique à sa semblable.

    Vincent et Frayze arrivèrent à ce moment-là, donnant à Doriak l’occasion de connaître un peu plus de choses sur la Bannie dont il ne savait même pas le nom avant qu’elle n’arrive, tandis qu’un nouveau personnage singulier, Hyôga, intégrait plus ou moins le groupe formé, tandis que Doriak s’en alla à la recherche de Kyussider. Le nouveau venu, Vincent et Frayze eurent à peine le temps d’échanger quelques mots qu’un cri retentit dans la vallée, alertant les trois protagonistes qui se lancèrent à leur tour à la recherche de Doriak et de Kyussider…

    ~ # ~ # ~ # ~


    Mmmm, je vois que les discussions vont de bon train… C’est si réconfortant pour moi de voir quel intérêt vous portez à cette histoire, aussi jeunes que vous êtes. Ah non, je ne prétends pas avoir atteint le millénaire mais… Ah, mais en quoi ça vous regarde ? Je croyais que vous vous en fichiez comme de l’an quarante, de ma vie privée. Et puis, eh oh, laissons le mystère entier. Je n’suis pas encore un héros.
    Et au fait, la suite, ça vous dirait ? Pourquoi vous me regardez avec cet air étonné ? Ralala, on dirait que vous avez vu de vos propres yeux l’un de ces étonnants protagonistes qui sont le cœur de l’histoire. Enfin, à vous de voir. La suite.

    ~ # ~ # ~ # ~


    Notre cher Kyussider, qui avait donc délaissé ses ‘camarades’ ne resta pas longtemps seul. En effet, le jeune Akito, qui partage son corps avec le Démon Agito, le rejoignit bien vite, plus par curiosité qu’autre chose. Ils n’eurent le temps d’échanger que quelques paroles de présentation qu’un monstre surgit derrière eux, et ils durent se résoudre à l’affronter, en dépit de la faiblesse du jeune Banni. Heureusement, Raphaël, Ange déchu, arriva en renfort, suivi par Doriak. Mais ce dernier resta à l’écart de la bataille, jugeant que ses trois camarades étaient capables de se débrouiller tout seuls. Il était toutefois prêt à intervenir en cas de pépin, malgré l’apparition à ses côtés de la Démone Elodie dont le désir allait dans le sens contraire. Ce désir l’amena à hésiter avant de porter secours à ses compagnons, et, pendant ce laps de temps, arrivèrent Joshua et Agito. L’un sous la forme d’un corbeau et observant le combat, l’autre réveillé par Akito, mais refusant de se battre. Mais grâce aux efforts combinés de Kyussider, Raphaël et Doriak, le monstre rendit l’âme, les yeux percés, ceux-ci étant, en fait, son point faible.

    Le monstre étant mort, Frayze et Vincent arrivèrent un peu trop tard pour aider leurs semblables. Entrée fracassante étant presque une obligation, Frayze trébucha sur Agito qui dormait paisiblement contre un rocher. S’ensuivit un moment intense de déchirement de tissus dus à un malaise subit de Kyussider se rattrapant aux vêtements d’Agito, et Frayze essayant de rattraper le Démon blond. De ce fait, le manteau et l’habit de Kyussider et d’Agito était fichus…

    Arrivèrent par la suite Hyogâ et Zarlien Matsev, tandis qu’Elodie s’était rapprochée du groupe. D’ailleurs, le Démon Zarlien n’eut d’autre meilleures idées que de se faire remarquer dès son arrivée, et s’ensuivit très vite une joute verbale quelque peu confuse entre le Démon à l’hippogriffe, Elodie, Agito et Raphaël. Toutefois, Vincent calma vite le jeu d’une manière radicale et leurs reprochant leur comportement en dépit de leur objectif commun, soutenu par Doriak. Sybelle en profita pour s’inviter dans la réunion improvisée, tandis que Frayze essayait d’aider Kyussider et Zarlien continuer à fanfaronner.

    Toutefois, les discussions et autres prirent fin à l’arrivée de celui qu’ils avaient tant attendus : Nexarius Aa’rthel, souverain des Démons. Les réflexions internes allèrent de bon train, sans que quelqu’un daigne toutefois de prendre la parole. Jusqu’à ce que le Démon Chris Kovak arrive un peu plus tard que sa sœur et se présente sommairement sans attirer l’attention générale. Car cette dernière était centrée sur le Souverain des Démons, dont ils attendaient les ordres.

    L’atmosphère aurait pu rester aussi sérieuse si Frayze n’était pas intervenue, croyant que le message télépathique de Nexarius provenait du monstre. D’ailleurs, les petits de ce dernier devinrent visibles à l’œil nu, le sort d’invisibilité de leur mère ne fonctionnant plus. L’attention générale se reporta donc sur ceux-ci, en dépit de la présence de Nexarius… Aussi l’arrivée du Banni Versus passa inaperçue.

    Et là… je vous dis que tout est devenu confus. Nexarius tenta de répondre aux questions des uns et des autres, tout en adressant quelques mots télépathiques à Frayze. Shad débarqua à son tour mais passa aussi inaperçu que Versus, et Sybelle commença à adresser quelques paroles crues au Souverain démoniaque sur son sens de la ponctualité, histoire de montrer combien une Démone comme elle pouvait se montrer belliqueux et impossibles à diriger. Nexarius envoya balader sa semblable et expliqua ce qu’il attendait des différentes personnes rassemblées en ce lieu : un groupe irait avec lui enquêter à la bibliothèque tandis qu’un autre irait interroger un Juge prisonnier au Parquage, du nom d’Izmaï, qui disposait peut-être d’informations à propos des esprits. Au début, les uns et les autres n’émirent aucune objections, mais lorsque Frayze commença à s’apitoyer sur le sort du monstre tué quelques minutes plus tôt, on a eu ce qu’on peut appeler l’arrivée de la confusion, si vous voyez ce que je veux dire…

    Frayze s’opposa à Chris qui voulut montrer à Frayze que sa pitié envers les enfants du monstres était déplacée, d’une manière assez brutale. Les petits cochonnets y mirent du leur, après un petit débat argumenté à propos de leur devenir, et quelques instants plus tard, Chris se retrouva en caleçon, révélant un goût assez subtil pour les canetons jaunes… Furieux, le Démon voulut faire payer aux rejetons du monstre mais Frayze, voulant l’en empêcher, devint, indépendamment de sa volonté ou de celle de Chris, la cible de ce dernier. Ainsi, Doriak et Vincent intervinrent pour défendre la petite Bannie, tandis que Sybelle porta secours à son frère. Toutefois, le conflit se stoppa bien vite, chacun étant conscient que se battre n’était pas la meilleure chose à faire. Ils se séparèrent donc, ceux désignés par Nexarius allant le rejoindre à la bibliothèque, et les autres allant au Parquage pour trouver Izmaï.


    ~ # ~ # ~ # ~



    Nouvel interlude… Je vois combien vous êtes fascinés par cette histoire, pour mon grand plaisir. Oh, oui, je sais, vous vous fichez du fait que cela me fasse plaisir ou non, mais j’aimerai quand même que vous le sachiez. Eh, quoi ? Vous devenez prévisible avec le temps ! Faudrait quand même un peu varier… J’sais pas moi, faîtes dans l’originalité… Dans mon temps, ce n’était pas comme ça…
    Ah ? Là aussi vous vous en fichez ? Cette insensibilité devant un vieillard comme moi vous perdra ! En attendant votre perte, la suite…


    ~ # ~ # ~ # ~



    Doriak, avant de se rendre à la bibliothèque, fit un petit tour par la taverne de Sierra, où il fit connaissance avec le Juge damné Kahlan, qui était en train de remettre à sa place un quelconque client ayant osé lui reprocher sa nature. Les présentations faites, Doriak s’apprêta à demander au Juge damné des informations sur les esprits lorsque Zarlien jugea bon de faire une apparition bruyante en interpellant Doriak de façon à ce que toute l’attention de la taverne se tourne vers eux. Toutefois, Kahlan n’apprécia guère cette interruption et décida donc de passer ses nerfs, ou de faire une démonstration de ses pouvoirs, au choix, sur l’un des clients de la taverne. De quoi impressionner légèrement Doriak et de ramener Kyussider sur les lieux, qui s’avéra être aussi discret que Zarlien. Cependant, son passage fut bref, accompagné par quelques dires plus ou moins expression de la colère du Démon à l’épée vivante. Ce dernier finit par quitter les lieux, après que Doriak eut proposé à Kahlan de joindre leur groupe de recherche sur les esprits, n’omettant pas de préciser qu’ils étaient accompagnés du Souverain des Démons. Kahlan fit mine d’accepter, puis quitta l’endroit, ne sachant pas vraiment ce qu’il ferait par la suite. Zarlien, le dernier à partir, ne manqua pas de provoquer un petit remue ménage à propos de son père, et de son honneur bafoué par un Banni. Ce dernier lui révéla cependant qu’il avait un demi-frère angélique, mais le fils Matsev ne crut pas à ce qu’il pensait être des bobards.

_________________




Feyd Yul Svent, Tiregan niveau 0:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://testdesign.highforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chroniques zanariennes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques zanariennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Les Chroniques Saxonnes" de Bernard Cornwell à l'écran
» Les Chroniques Royales N°4
» Les Chroniques d'Annarion - Rpg
» [JDR / Impro] Chroniques des Terres d'Ouest, Chapitre II : Théorie du Chaos
» Les chroniques d'Alandum : Récits d'un autre monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierre de Lune :: Rubis :: Jais-
Sauter vers: