AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Résumé - Bibliothèque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kim
¦ Designeuse - Truc qui traîne
avatar

Nombre de messages : 315
Age : 24
P\'tit mot : P'tit test xD
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Résumé - Bibliothèque   Dim 17 Mai - 12:06

C’est avec un but commun que tous les Juges arrivèrent à la Bibliothèque Nationale : chercher des informations sur les esprits. Le premier était Ivimiale Einesol, le second Keï Frideh R’Nedra accompagnée Ryuushi, vinrent ensuite le groupe composé du Magistrat Kamikaze, d’Enby Magfeust, Zeth Angliak et l’Ange Shinya Ina. En dernier vint Kokujin Mashiro, en provenance du Palais de Justice. Après avoir accidentellement révélé l’identité du Magistrat – qui voyageait incognito – aux autres membres de son groupe, Keï – et plus exactement Ryuushi – interrogea Lavy à propos du Troisième sous-sol de la Bibliothèque, qui serait probablement le meilleur endroit pour trouver des informations sur les Esprits, puisque les livres normaux ne donnaient rien. Après avoir insisté sur le fait que le troisième sous-sol était un endroit extrêmement dangereux, le Magistrat consentit à mener une expédition, secondé par l’Inquisiteur, dans les sous-sols de la Bibliothèque. Se portèrent volontaire pour les accompagner les Juges Kokujin et Magfeust, la première ayant bien vite repéré alors qu’elle errait plus ou moins entre les rayons de la bibliothèque. Après s’être mis d’accord et s’être fait partager les informations que les Juges avaient en leur possession, le groupe de quatre se dirigea vers l’entrée des sous-sols, que le Magistrat ouvrit avec précaution.

Les quatre Juges mirent trois heures pour arriver devant la porte menant au second sous-sol de la Bibliothèque. Ce qu’ils avaient traversé se résumait à des étagères formant un labyrinthe, semblant être soudées les unes aux autres. Quelques arbustes étaient présents dans ce dédale où marcher sur les étagères s’était avéré nécessaire, et dans lequel les pièges étaient de nature basique et plutôt faciles à déjouer. La porte massive taillée dans la roche menant au second sous-sol ne pouvait être ouverte manuellement, et après une heure et demie de pause devant celle-ci, le Magistrat consentit à l’ouvrir par le mécanisme suivant : celui qui voulait accéder au second sous-sol devait jouer, à l’aide du violon accroché près de la porte, une partition cachée dans un manuel qu’il fallait faire apparaître en allumant un flambeau sur deux, toujours près de la porte. Cette partition interprétée et complétée par trois autres instruments résonnant aux autres point cardinaux du sous-sol déclencha le mécanisme d’ouverture de la porte, et les quatre Juges purent accéder au second sous-sol.

Ce dernier était composé d’un fossé, au milieu duquel serpentait un chemin invisible large de trois pas, excepté au niveau des différents meubles dispersés au hasard dans le sous-sol obscur. Par ailleurs, les concepteurs du sous-sol avaient fait en sorte que les visiteurs ne puissent utiliser de sort de lévitation ou d’ailes, sous peine de périr par le système magique mis en place. Guidé par l’Inquisiteur, le groupe parvint à la première étagère du sous-sol, où le Magistrat décida d’illuminer l’étage afin de faire du repérage, à l’aide de son alchimie. Suite à cette entreprise, Mashiro signala aux trois autres Juges qu’elle même et Lavy se trouvaient en mauvaise position puisque si elle faisait un pas, elle activait le piège sur lequel elle se trouvait, et que le Magistrat était cerné par d’autres pièges. Suite à une intervention d’Enby grâce à son Harmonie Naturelle, Mashiro fut tirée de son mauvais pas, et le Magistrat parvint à s’en tirer seul, grâce à ses propres compétences. Suite à ces petits incidents, la progression du groupe reprit, jusqu’à ce qu’ils arrivent devant une simple table en bois sur laquelle un livre fermé reposait, et qui semblait ne demander qu’à être ouvert. C’est ce que le Magistrat fit, et le groupe fut transporté vers une autre pièce, qui tenait plus d’une praire dans laquelle serpentait une rivière que d’une pièce. Le gardien du troisième sous-sol, de noir vêtu vint à la rencontre des quatre Juges et leur expliqua qu’il s’agissait d’une salle de transition, et que pour accéder au troisième sous-sol, il fallait que chaque membre du groupe passe une épreuve individuelle. Il expliqua en outre que si le Magistrat n’avait plus aucun souvenir de cette salle en dépit de son précédent passage, c’était parce qu’il fallait payer un prix pour emporter quoi que ce soit du troisième sous-sol…

Les membres du groupe se retrouvèrent ainsi séparés dans des environnements différents. Mashiro affronta la première les fantômes de son passé, une Mashiro plus jeune et plus cruelle qu’elle. Ryuushi et Keï furent séparés, le premier ayant à résoudre une série d’énigmes pour venir à bout de l’épreuve. Lorsque le premier revint, ayant échappé de peu à la noyade et contraint à prendre sa forme angélique, et la seconde arborant des entailles et des égratignures sur la totalité de son corps, ils trouvèrent Mashiro évanouie dans l’herbe, blessé à la poitrine, et son bandeau masquant habituellement ses yeux abaissé. Keï entreprit de la soigner tandis que Ryuushi reprenait forme animale, puis ils attendirent que les deux autres Juges reviennent de leur épreuve…

___________________________________________

Description du premier sous-sol :
Lavy Kamikaze a écrit:
Le premier étage des Sous-sol n’est « qu’un amuse-gueule », effectivement mise à part quelques pièges de façade, rien de bien méchant.
Pour traverser la pièce, il ne faut pas hésiter à marcher sur les gigantesques étagères, formant un dédale effrayant. Effrayant, mais aussi assez lyrique dans un certain sens, pour Lavy les différences d’altitudes des chemins formés par les bibliothèques, ainsi que les diverses arbustes (prenant prudemment racine dans le sol recouvert de dalles d’une roche étrange et apparemment inconnue) révélaient une réelle recherche stylistique et architecturale. D’autant plus que lesdites bibliothèques semblent formées d’un seul et unique bloc, un peu comme si elles avaient été sculptés dans la roches puis recouvertes d’un bois maronné et noueux. C’est une application d’apparence à première vue, mais en approfondissant un peu, c’est un indice redoutable ! Si tout le premier Sous-sol n’est fait que d’un bloc, les pièges sont soit hors de la roche et donc à puissance limitée, soit dans la roche, et là ils sont imperceptibles, sans une concentration non pas démesurée, mais importante, soit ils sont inscrit dans la roche, peints ou gravés, ils sont alors facilement remarquable ! C’est tout cela qui fait du premier Sous-sol une promenade de santé, en comparaison aux deux autres étages (sans compter le dernier, totalement inaccessible, déjà qu’il est difficile de sortir du troisième …).

Ouverture du passage du Second sous-sol
Lavy Kamikaze a écrit:
Sans perdre plus de temps il alluma un flambeau sur deux … Apparut alors un livre, un manuscrit … Non un manuel, duquel il sortit une partition.
[...]
Il se saisit alors du violon juste à droite de la porte massive. Puis il s’installa devant cette dernière avant de s’incliner respectueusement devant la porte – l’archet dans la main droite, le manche du violon dans la main gauche – et de se retourner vers la salle, vers le Sous-sol. Il fit un léger réglage sur le vieux violon – sans même le dépoussiérer –, une note teste, qui déclencha tout un mécanisme. Un octogone aux sommets reliés lumineusement scintillait au sol, ainsi qu’à trois autres endroits du Sous-sol, correspondant aux trois autres points cardinaux. A l’est un son de piano voluptueux, note le début de la partition. Au Nord Lavy prend la suite, à l’instrument principal : le violon, à l’ouest une guitare frottée et pincée accompagne, et à l’ouest une sorte de violoncelle ou de contrebasse joue un fond si silencieux que presque inaudible.
Au fur et à mesure du morceau la porte s’ouvrait, silencieusement sans gêner la poursuite des notes … Mais de façon attentive pour punir toutes erreurs … A la fin un son lourd fit comprendre que le passage était ouvert …

Description du Second sous-sol
Keï Friedh R'Nedra a écrit:
il n’y avait rien de dangereux dans cet escalier. Ou alors, le précédent visiteur avait désactivé définitivement ce qui pouvait lui nuire dans ce passage. Toutefois, les choses se compliquèrent lorsque les Juges atteignirent le second sous-sol. En effet, devant eux s’étendait un gouffre. Si le premier sous-sol était muni d’un sol recouvert de dalles taillées dans une roche inconnue, le second sous-sol quant à lui n’avait rien. Seules quelques étagères étaient éparpillées ça et là, semblant être suspendues dans le vide, comme par magie. Toutefois, elles étaient trop éloignées des unes des autres pour que l’on puisse sauter de l’une à l’autre en possédant des capacités normales. Keï s’avança sur le peu de dalles semblables à celles du premier sous-sol qui prolongeaient l’escalier, observant ce qui l’entourait, et cherchant un moyen de franchir le gouffre qui s’étendait devant eux. Elle s’arrêta là où les dalles s’arrêtaient, elles-mêmes n’étant posées que sur le vide, comme l’étaient les étagères. S’ajoutait en tant qu’obstacle l’obscurité du lieu, celui-ci n’étant éclairé que par les quelques torches accrochées aux étagères éparpillées dans la vaste salle dont on ne pouvait voir les mur.
[...]
Puis, sans hésiter, elle fit un pas dans le vide. Toutefois, son pied rencontra un obstacle, un sol, qui n’était pourtant pas visible.

Description de la salle de transition entre le Second et le Troisième sous-sol :
Keï Friedh R'Nedra a écrit:
Et dès que la couverture du livre fut soulevée et qu’elle poursuivit sa course pour aller heurter doucement la table, le décor changea brutalement, et radicalement. Finie l’obscurité, fini le sous-sol invisible, fini le vide environnant… Juste une plaine herbeuse parsemée de quelques armes et coupée en deux par une rivière dont le doux chuchotement était l’unique son qui provenait de ce lieu mystérieusement apparu en place du Second Sous-sol de la Bibliothèque…

_________________




Feyd Yul Svent, Tiregan niveau 0:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://testdesign.highforum.net
 
Résumé - Bibliothèque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bibliothèque archicad
» Skyrim Résumé en 24 Secondes
» Eulgrand, taiseux du Pays d'Caux
» Challenge Architecture extérieure - Tony.3ds /// SketchUp - Artlantis - Photoshop
» James Clemens - Les Bannis et les Proscrits.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierre de Lune :: Rubis :: Jais-
Sauter vers: